La ferme de la Coudraye occupe un grand carré de plus d'un hectare, encore entouré de ses douves sur trois côtés.
Les bâtiments remontent au XVIIème siècle pour les plus anciens : colombier et un élégant bâtiment rectangulaire, à toiture à quatre pans. Ce bâtiment, appelé l'audience, indique que le seigneur avait droit de justice et que là se tenaient les procès qui relevaient de sa juridiction.
Au sud, un grand bâtiment du XVIIIème siècle sert aujourd'hui de grange.
De hautes ouvertures rectangulaires, bouchées, telles des fenêtres d'église, semblent justifier son appellation de chapelle.
Le bâtiment contigu, plus bas, avec deux courtes ailes, était peut-être le logis seigneurial.
Sur le côté sud les douves, canalisées, offrent un charmant effet de petite Venise.
Les deux étangs, dont le plus grand existait encore en 1737, ont été comblés.

Source : Extrait des pages de Bernard Turpin - Le Thymerais

La Coudraye La Coudraye