Datant de l'époque romane, l'église a été incendiée pendant les guerres de Religion, le 15 mars 1558 ou 1568, comme en atteste une inscription sur l'entrait du choeur. Il n'en est resté que le chevet à trois pans et une travée comportant des fenêtres gothiques.
Les ouvertures de la nef et la façade ont été reconstruites.
L'intérieur conserve un retable du XVIIème siècle en bois peint et doré portant les armoiries sculptées la famille Boulainvilliers, seigneurs de la Coudraye sur la paroisse. Quatre colonnes cannelées encadrent des tableaux représentant au centre la Présentation au temple, la Vierge et saint Joseph sur les côtés. Les faces du tabernacle sont également ornées de petits tableaux.
La grande pierre tombale devant l'autel est celle d'Abraham de Boulainvilliers, mort en 1667. Elle porte un curieux sonnet, illustré d'une tête de mort, rappelant que cette famille prétendait descendre des rois de Hongrie.

Source : Le Thymerais - Bernard Turpin

 

 

 

Retable

Eglise d'Ardelles